Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Confrérie du Vignoble de l'Abbaye de Villers en Brabant
Notre savoir-faire se déguste avec sagesse
Villers la Vigne: Vin de Pays des Jardins de Wallonie
Villers la Vigne: Notre page Facebook
Accueil | Agenda | Actualités | Devenir membre | Visites et événements | Documentation
Le vignoble | La Confrérie | Notre charte | La chorale | Nos voyages | Nos amis | Espace photo | Contact
Villers la Vigne. Le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville, en Brabant

Journée de travail ensoleillée.  05/06/2010

Ce samedi 05 juin, nous étions très nombreux au vignoble pour palisser les sarments. Ceux-ci étant encore de petite taille, l'opération fut très vite faite. 

D'autres tâches ont ainsi pu être exécutées (nettoyage des murs, entretien, et bac à compost).

Pourquoi palisser ?

Le palissage a plusieurs objectifs. Le premier d’entre eux consiste à augmenter l’efficacité de la photosynthèse en optimisant la surface foliaire exposée aux rayonnements solaires. Il n’est pas besoin de grandes explications pour comprendre qu’entre une vigne qui rampe par terre et une plante palissée, la surface de feuille correctement exposée au soleil est très différente.

De la même façon le fait d’avoir une végétation orientée vers le haut laissant la place aux passages d’outils de travail du sol, de fertilisation ou de pulvérisation est un élément intéressant du palissage.


Le sol de notre vignoble est de nouveau bien vert.  On distingue clairement la Phacélie, la Moutarde jaune et le Sarasin.  Il devrait également pousser de la Vesce, ce sera sans doute pour plus tard...  On retrouve également de nombreuses fleurs qui reviennent naturellement; telles que les coquelicots,  marguerites, véroniques, myosotis, renoncules, géraniums, ... Ce serait intéressant de faire un recensement de la flore naturelle du vignoble.


Entre les rangs, ce sont donc, des milliers de racines qui aèrent le sol de notre vignoble, la concurrence sera bien présente pendant l'été (voir séminaire de J-M Balland) et la décomposition dans le sol des racines ainsi qu'en surface des parties aériennes apporteront un amendement naturel.  Cette végétation à empêché le retour du chiendent, et sert également d'abris aux insectes bien utiles.

La matinée s'est terminée sous le soleil par l'apéritif qui clôture nos matinées de travail.

 

 

Revenir aux actualités

© Villers la Vigne - Tous droits réservés - Mentions légales - Plan du site