Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Confrérie du Vignoble de l'Abbaye de Villers en Brabant
Notre savoir-faire se déguste avec sagesse
Villers la Vigne: Vin de Pays des Jardins de Wallonie
Villers la Vigne: Notre page Facebook
Accueil | Agenda | Actualités | Devenir membre | Visites et événements | Documentation
Le vignoble | La confrérie | Notre charte | La chorale | Nos voyages | Nos amis | Espace photo | Contact
Villers la Vigne. Le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville, en Brabant

Pose des Filets.  28/08/2010

Avec le retour du temps des vendanges qui approche, le vignoble doit se parer à nouveau de filets de protection contre les oiseaux. Cette protection contre les chapardeurs emplumés est légitime.

Regardez plutôt nos belles grappes de Regent et de Phoenix :


    


Utilisés comme protection contre les mangeurs de baies (surtout merles, grives et étourneaux), les filets de vigne ne constituent que l’une des techniques possibles. Des bandes réfléchissantes ou des éléments suspendus et mobiles peuvent également jouer un rôle dissuasif pour les oiseaux.
Vu leur effet limité, le vignoble de Villers-la-Vigne a porté son choix sur des filets pour couvrir les 20 ares de fruits arrivés quasiment à maturité dans un environnement géographique immédiat sans l’ombre d’un fruit à cette époque.

Cependant, notre responsabilité pour la faune sauvage est engagée.
Mal posés, ces filets constituent en effet des pièges extrêmement dangereux pour les petits mammifères et les oiseaux.
Une fois piégés, ceux-ci peuvent se débattre pendant des heures, voire des jours, avant de mourir. Les hérissons parviennent parfois à se libérer en s’auto-amputant, mais meurent plus tard dans des souffrances qu’il n’est pas difficile d’imaginer.
Ironie du sort,  les merles, grives et étourneaux ne constituent souvent qu’une minorité des oiseaux capturés. Les filets tuent en effet quantité d’autres espèces, parfaitement inoffensives pour les vignes, comme des insectivores (mésanges, rouge-gorge, gobe-mouches), des granivores (pinsons, linottes, chardonnerets) et même des rapaces (éperviers, faucons).
Bien posés, les filets de vigne sont presque inoffensifs pour la faune.

Dix règles pour les filets de vigne:

1.évaluer la nécessité de poser un filet de vigne
2.installer le filet en temps opportun
3.choisir des filets à maille souple
4.choisir des filets de couleur claire et voyante …
5.les filets doivent être solidement fixés et constamment bien tendus
6.faire se chevaucher les bandes de filets et fermer les trous
7.tendre les extrémités des filets à usage unique au-dessus du sol, sans les laisser traîner
8.bien enrouler les extrémités des filets réutilisables et les déposer le long des rangs de vigne
9.contrôler régulièrement et consciencieusement les filets et libérer les animaux piégés
10.après les vendanges, démonter immédiatement les filets ; à défaut, fixer les extrémités détachées sur les pieds de vigne

Il faut surtout éviter la présence de trous qui constituent des portes d’entrée dans un piège géant dont l’oiseau ne retrouve que rarement l’issue. Les amas de filet au sol sont également très dangereux en particulier pour les hérissons. Une année, nous avons récolté…un rat…des champs….
Les oiseaux et hérissons remercient d’avance Villers-la-Vigne de leur engagement en faveur de la faune !

Depuis quelques semaines, la pluie tombe sur Villers-la-Vigne. Le dicton du jour a pourtant prévenu :

« C'est comme s'il pleuvait du vin, fine pluie à Saint-Augustin »

Subitement, ce samedi matin, telle un rideau de théâtre, la chape de pluie se met une matinée entre parenthèse et découvre un soleil bienvenu sous une température  presqu’automnale …de 12 degrés…

Dès 9h30, un embryon d’équipe de vigneron part pour le chai à la recherche des bacs à filets et les apporte au vignoble pour l’arrivée du corps des ballets en grande forme ce matin, sous un soleil de plus en plus audacieux.


Dès 10h30, sous l’œil avisé de Patrick le Grand,  et après une mise au point de la tactique
avant la conquête du vignoble, tels des gladiateurs entrant dans le stade armés de filets et de raclettes pour toute arme…une cohorte de vigneronnes et vignerons se faufilent entre les rangs et jettent leurs filets sur la cime des vignes et sur la tête des malheureux vignerons piégés entre deux lignes…

Ressortir des filets jetés du haut des murs n’est pas une simple affaire et tels des oiseaux pris au piège, j’en surprends plus d’un, plus d’une, en flagrant délit de picorer à même les grappes l’une ou l’autre baie tentante, jouant soi-disant au réfractomètre en calculant le taux de sucre déjà atteint. Bien essayé…

Les filets sont liés les uns aux autres par du fil à plomb de maçon qui s’enfile patiemment de maille en maille, les trous sont bouchés par des liens du type « colson ».
La grande foule est là ce matin et dès que midi sonne, l’appel à la rondeur et à la douceur de notre Clos de Villers-la-Vigne 2009 retentit du plus profond de nos gorges desséchées par le soleil de fin d’été. Le soleil réchauffe à présent amoureusement nos corps en attente de chaleur solaire et humaine.

Mais le devoir nous attend encore et une équipe de vaillants pêcheurs de la grappe travaille encore et demande tout naturellement de les attendre avant de déboucher les précieux flacons.
Le combat dans l’arène de Villers est gagné et  parmi les gladiateurs sans filets de retour sains et saufs gronde la révolte amicale. C’est dur d’attendre, mais vous savez bien tous que les plaisirs contenus, une fois relâchés, sont décuplés.

Allez, le président fondateur et le Maître de filets sont les derniers à rentrer, tels deux capitaines de navire et le ballet des bouchons peut commencer. C’est que notre nouveau chai se fait beau…lui aussi !
  
Août mûrit, septembre vendange
En ces deux mois tout bien s'arrange. 

Christophe

Revenir aux actualités

© Villers la Vigne - Tous droits réservés - Mentions légales - Plan du site