Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Confrérie du Vignoble de l'Abbaye de Villers en Brabant
Notre savoir-faire se déguste avec sagesse
Villers la Vigne: Vin de Pays des Jardins de Wallonie
Villers la Vigne: Notre page Facebook
Accueil | Agenda | Actualités | Devenir membre | Visites et événements | Documentation
Le vignoble | La Confrérie | Notre charte | La chorale | Nos voyages | Nos amis | Espace photo | Contact
Villers la Vigne. Le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville, en Brabant

Le futur vignoble de Genval et le Clos de Villers-la-Vigne.  08/01/2011

Nous avons tout autour de nous des vignobles amis, jumeaux, filleuls, parrains. 

Depuis 20 ans déjà, le Clos de Villers-la-Vigne est un nid de passions et de passionné(e)s qui allument et entretiennent le feu de l'envie de partager de-ci, de-là... car vous savez qu'un bonheur partagé n'est pas divisé mais multiplié.

Un nouveau vignoble est en gestation non loin de Villers et le projet sur lequel il se base suscite l’intérêt des vigneron(ne)s que nous sommes.

Un nouveau vignoble à Genval se cachera bientôt bien mal derrière la superbe villa du Beau Site, situé au 14 de l’Avenue des Combattants à Genval.

En effet, comme la vigne pousse bien à Genval, à la Hulpe…et dans les environs…, comme en témoignent les anciens habitants et les serres encore présentes, plusieurs familles dans l’avenue des Combattants ont caressé l’idée de faire du vin dans l’avenue ! Il s’agit de planter de la vigne dans leurs jardins, plutôt sur les coteaux sud de la vallée de la Lasne. C’est beau à voir. C’est bon à manger. Et à terme, cela peut même produire du vin ! L’arrière du Beau Site actuellement en friche offre un formidable terrain pour un domaine viticole de quartier.

Mais ils  le savent bien, produire du vin est un projet inscrit dans le long terme. Il faut étudier le sol, choisir le bon cépage, acheter le matériel requis, apprendre les techniques, mettre en place des processus, organiser l’entretien, la récolte, etc. L’idée n’est pas si folle. On fait du vin à Villers-la-Ville, à Namur. Un particulier en produit à Rixensart, à la Hulpe. Pourquoi pas ici ? Cela donnera lieu à des vendanges et à des agapes réjouissantes. Ce projet suscite déjà beaucoup d’enthousiasme dans l’avenue. Il vise la convivialité et forme un bon prétexte pour réunir jeunes et moins jeunes, anciens habitants et nouveaux arrivants des environs de cette villa du Beau Site.

L’engouement croissant pour le tourisme thermal incite, à la fin du 19e siècle, de nombreux Bruxellois à venir passer leurs congés aux abords du Lac de Genval, fraîchement transformé en station très huppée, grâce à ses sources d’eau minérale.

Certains préfèrent même s’y faire bâtir leur propre résidence secondaire, au lieu d’y séjourner à l’hôtel. Tel fut le cas de la Villa Beau Site, dont le nom fut inspiré par la vue magnifique qu’elle a encore, depuis sa butte verdoyante, sur la vallée de la Lasne.

Construite entre 1908 et 1909, elle a été peu modifiée malgré les changements de propriété, même si la restauration dont elle devrait prochainement bénéficier lui redonnera un coup d’éclat bien nécessaire.

Aujourd’hui le siège de plusieurs associations (dont le Syndicat d’Initiative de Genval-Rixensart), la bâtisse fut réalisée par Paul Hamesse, de la seconde génération des architectes de l’Art nouveau, qui signait des projets plus géométrisants, massifs, structurés et dépouillés, alors que la première génération, emmenée par Victor Horta, préférait le style «plante» ou «ludique» et donc plus travaillé.

On retrouve en outre des éléments typiques de Hamesse: fenêtres en T, bow-window aux colonnes pleines encadrant les fenêtres, et superposition des fenêtres des étages, toutes différentes mais pourtant parfaitement coordonnées. L’intérieur, lui, est désormais classé ou, du moins, certaines parties, comme le hall du rez-de-chaussée avec son sol en mosaïque, les menuiseries à quasi chaque étage ou encore les poignées de porte sculptées et ciselées. En Brabant Wallon, la Villa Beau Site est l’un des rares exemples d’Art nouveau et le seul signé Paul Hamesse.

Ces futurs vignerons genvallois, encore en herbe comme leur vignoble,  nous ont fait le plaisir de suivre notre année vitivinicole depuis un an maintenant. Ils sont membres à part entière de la Confrérie du Vignoble de Villers et ils participent à la plupart de nos activités.

Leur projet de vin à Genval se poursuit vaillamment. Ils ont passé la commande pour 650 pieds de vigne (Solaris), qui devraient être livrés en avril prochain.

lls continuent les négociations avec la commune pour boucler le dossier administratif (fixer la nature du contrat qui les liera pour l’occupation du terrain : simple concession ou bail emphytéotique). La présence d’un notaire et d’un juriste au sein de l’association les aide beaucoup. L’ASBL est par ailleurs en cours de constitution. Ils attendent actuellement que le bail ou la concession soit définitivement signé(e) pour communiquer plus largement.

En attendant, ils ont lancé le site www.vinsdegenval.be et ont leur logo Art Nouveau, en hommage à la Villa du Beau Site.

Comme ils vont bientôt planter, ils ont fait appel à notre expertise grandissante en nous invitant ce samedi 8 janvier  à l’endroit même du futur vignoble, derrière cette imposante et grandiose villa du beau Site.

Une vingtaine d’ares  d’une belle prairie de chiendent fort bien exposé au soleil du sud-est, un peu timide en ce 8 janvier, attend 7 vignerons de Villers et 9 futurs candidats vignerons de Genval venus à 14h précise avec la ferme intention de participer à ces petits moments de la vie de chaque jour, dont on aimerait bien marquer d’une croix blanche certains plus que d’autres.

Une bonne heure de discussions techniques …et passionnées couvrent l’ensemble des opération de préparation du terrain comme les analyses de sol, les amendements, le sens de plantation, le nombre de rangs et l’espacement entre les rangs et sous le rang, la méthode de plantation, le choix du porte-greffe, la hauteur des câbles, le type de piquets, le bon choix de tuteurs et palissage, la taille …de la première année…et…l’arrachage du chiendent…

Puis vient le temps de se réchauffer chez Joseph, quelques numéros dans la rue plus loin,  autour de flacons bien agréables et de galettes maison délicieusement comestibles…

Les relations se bétonnent sur des bases solides, l’envie de se revoir toute l’année 2011 se refait sentir pour apprendre à se connaître et partager l’expérience acquise au fil des années.

Puis, par la bouche de Nicolas parlant au nom de leur toute fraîche association, vient la douce surprise de la demande officielle du vignoble de Genval de voir le vignoble de Villers-la-Vigne parrainer symboliquement leur futur vignoble.

Au fil d’une saison viticole à Villers, en suivant nos activités, ils ont beaucoup appris. Notre projet constitue pour eux une référence. Il y a plus qu’une proximité géographique. Il y a chez eux cette  même volonté d’ouverture, de partage, de convivialité. Des liens d’amitié se sont tissés entre nous. Au fil de 2010.

La demande est bien reçue par les 6 membres du CA présents sur place.

A bientôt, pour de nouvelles aventures partagées.

 

Christophe

 

Revenir aux actualités

© Villers la Vigne - Tous droits réservés - Mentions légales - Plan du site