Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Confrérie du Vignoble de l'Abbaye de Villers en Brabant
Notre savoir-faire se déguste avec sagesse
Villers la Vigne: Vin de Pays des Jardins de Wallonie
Villers la Vigne: Notre page Facebook
Accueil | Agenda | Actualités | Devenir membre | Visites et événements | Documentation
Le vignoble | La Confrérie | Notre charte | La chorale | Nos voyages | Nos amis | Espace photo | Contact
Villers la Vigne. Le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville, en Brabant

Réunion de travail.  23/07/2011

Alors que l’Europe de l’Ouest a les pieds dans l’eau, autour du bassin méditerranéen, la Grèce fond à vue d’œil  en une cure d’amaigrissement forcée, un vrai drachme tragico-financier contagieux. Attention la zone euro gêne et l’aigle américain aux ailes déployées veille au grain OGM.

 

Mardi passé, un ambassadeur US, ouvert à la culture belge et aux différents peuples qui constituent ce petit pays sans gouvernement depuis plus de 400 jours, débarque à l’improviste à Villers et son petit vignoble atypique. Villers-la-Vigne intrigue et intéresse cet avocat brillant et curieux, nommé par Obama en 2009 à la tête de notre ambassade US à Bruxelles. (http://french.belgium.usembassy.gov/ambassador_bio2.html)

Puis, cerise sur le gâteau, le Regent 2009 est bien apprécié par les 12 convives. Les verres sont vides après une repasse bien amidonnée par les deux confrères présents. Et les commentaires de H. Gutman, expatrié du pays de Parker, sont élogieux à propos du caractère fruité et non boisé particulièrement friand du vin de la Confrérie. Ils coulent comme du miel dans le canal auditif du serviteur de votre chai et le motorisent pour la Cuvée 2011.

Si vous relisez une des mes dernières bafouilles où je me réjouissais d’avoir un printemps splendide, vous pourriez lire que nous avions l’été au printemps. Donc, quoi de plus normal... Depuis un mois, nous avons l’automne en été. Pourvu tout de même que nous ayons un été indien en août.

 

Car les prévisions ne s’améliorent guère pour l’instant...un vrai temps de Toussaint. Il ne manque plus que les pomponettes et les chrysanthèmes... Et pourtant, c’est la Sainte Brigitte aujourd’hui, foi de Valentin...héhé...

Ce samedi 23 aura vu  l'instabilité croître au fil des heures avec à la clé le développement d'averses. Les températures ont peu évolué et restent clairement sous les normales saisonnières, autour de 12 degrés toute la journée. Brrr…un petit feu de bûches dans la cheminée ce soir ?

Pourtant ce matin, les fidèles vigneronnes et vignerons ont pris leurs bottes et leurs chapeaux pour braver le mauvais temps et venir palisser et écimer les 700 pieds de Regent et de Phoenix.

Il s’en est même trouvé un ou deux pour sarcler et bêcher sous le rang pour tordre le cou à quelques envies d’expansion du chiendent et arracher le lierre bien coriace, il faut l’avouer.

Le soleil est tout de même bien présent…dans nos cœurs et dans nos fleurs. Regardez plutôt !

 

Mais soyons positifs. Et souvenons-nous de ces trois 23 juillet marquants.  En effet, le 23 juillet a souvent été le jour d’un nouveau départ, d’un renouveau, de plus de liberté, de démocratie et d’espoirs grandissants:

Le 23 juillet 1969 : Juan Carlos, petit-fils du roi d'Espagne Alphonse XIII, accepte, sans l'accord de son père, la proposition du dictateur Franco de lui succéder à sa mort.

Le  23 juillet 1974 : Fin de la dictature des colonels en Grèce. Les élections sont remportées par le Parti Nouvelle Démocratie

Le 23 juillet 1999 : après 38 ans de règne, mort du roi Hassan II du Maroc, victime d'une crise cardiaque, à Rabat. Son fils aîné Sidi Mohamed lui succède sous le nom de Mohamed VI. 2000

Mais bon, ce renouveau concernera, je l’espère, le mois d’août car vous savez bien tous que c’est août qui fait le moût ! Rendez-vous est déjà donné en septembre pour notre douzième vendange, celle  de notre Cuvée 2011.

Pour aujourd’hui, le froid qui s’accrochait avec plaisir aux onze degrés et la pluie de moins en moins fine ont donné des ailes…comme dirait la fameuse marque au taureau rouge…à Jacques frémissant déjà sous sa casquette sur le coup d’onze heure…qui rime si bien avec apéro…d’après lui…

Il faut dire que même tout bas, beaucoup l’ont bien entendu et ne se sont pas fait prier pour entourer les deux tables dressées de gourmandises à grignoter en attendant…le Blanc Phoenix 2010.

Deux des presque derniers flacons plus tard et quelques vins de la Gironde ensuite, et voilà la matinée de travail qui s’achève dans la précipitation avant celle qui arrive de plus belle…

Avant de refermer ces pages, rappelons-nous cette petite vérité :

Aujourd’hui est un cadeau et c’est pourquoi il est appelé LE PRÉSENT !

Bonne semaine à tous et bonnes vacances…et puis…à notre santé, notre bien le plus cher !

Christophe Waterkeyn

Revenir aux actualités

© Villers la Vigne - Tous droits réservés - Mentions légales - Plan du site