Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Confrérie du Vignoble de l'Abbaye de Villers en Brabant
Notre savoir-faire se déguste avec sagesse
Villers la Vigne: Vin de Pays des Jardins de Wallonie
Villers la Vigne: Notre page Facebook
Accueil | Agenda | Actualités | Devenir membre | Visites et événements | Documentation
Le vignoble | La confrérie | Notre charte | La chorale | Nos voyages | Nos amis | Espace photo | Contact
Villers la Vigne. Le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville, en Brabant

Première séance de l'année: taille du vignoble.  03/03/2012

Avec les jours qui rallongent, premier signe d'un proche réveil de la nature, voici arrivé le moment tant attendu.  Celui de la taille de nos vignes.

Vous le savez déjà, c'est une première étape importante pour la santé de nos vignes et des grappes à venir que nous espérons belles et bien fournies.

Afin qu'elle soit efficace et le plus homogène possible, voici quelques notions et principes de base qu'il est bon de rappeler.

Définition :

La taille d'une vigne consiste à supprimer totalement certains sarments et en laisser d'autres, écourtés en vue de réguler l'allongement naturel des bois et de la charpente.

Objectif :

-  Limiter le vieillissement du cep et son développement dans l'espace qui lui est réservé.

-  Faciliter les tâches futures au fil de la saison.

Organisation de la matinée :

-  Pour une bonne compréhension et participation efficace de tous, chaque rang recevra la visite d'un petit groupe de taille encadré soit par un membre du groupe viticulture soit par un confrère déjà expérimenté et désireux de communiquer son savoir.

- Il est important que chaque petit groupe de taille ainsi constitué progresse "groupé" en passant d'un cep à l'autre, jusqu'au bout du rang qui lui aura été confié.  Ceci pour que chacun puisse comprendre à son rythme le raisonnement suivi, poser ses questions dans l'intérêt de tous et participer à son tour activement à la taille sous le regard attentif des autres.

-  Lorsqu'un cep présente une difficulté particulière et qu'une hésitation profonde, voire paralysante exige un regard externe pour une décision définitive, un ruban de couleur lui sera noué.  Lorsque tout le rang sera passé en revue, les cep ainsi identifiés feront ensuite l'objet d'une deuxième visite du même groupe avec l'aide cette fois d'un ou plusieurs autre(s) membre(s) du groupe viti qui pourra(ont) donner son (leur) avis.

- Pour ceux qui ne désirent pas tailler ou qui auront terminé la taille plus tôt, il leur sera possible de commencer le désherbage des rangs Phoenix.  Pour cela, des griffes de jardin leur seront disponibles.  Pas de bêchage, pas d'enfouissement, uniquement une aération du sol et laisser venir les herbes et leurs racines et les déposer (retournés) sur le sol nettoyé.  Cette opération sera poursuivie lors de la prochaine séance de travail.

Périmètre de taille :

- Cette séance taille sera exclusivement réservée au Regent (rangs du bas + les deux premières terrasses en partant du bas).

- En ce qui concerne le Phoenix, (les deux dernières terrasses du haut), aucune action de taille ne sera entreprise ce samedi.  L'état général actuel de ce cépage demande une analyse individuelle plus approfondie.  La taille sera donc  assurée ultérieurement et exceptionnellement par le groupe viti.

Stratégie retenue :

- La taille actuelle en cordon de royat amélioré à la mode Balland (méthode 123) sera maintenue cette année avec en perspective, un rajeunissement du cordon qui pourrait être envisagé en 2013.


Taille Cordon Royat
source : http://users.skynet.be/coteaux-de-villers/index.htm

 

Processus de taille :

1° D'abord toujours bien observer le cep avant toute action qui, si inadaptée, ne sera peut-être rattrapable que l'année prochaine.
Les bonnes décisions et actions seront principalement motivées par la vigueur affichée par le cep.
Un cep rabougris sera taillé à maximum 3 coursons, à un oeil franc chacun pour lui permettre de souffler un peu.
Un cep vigoureux acceptera volontiers la charge de 5 ou 6 coursons à deux yeux chacun.

2° Si des départs de sarments sont visibles sur le tronc entre le sol et la tête, un seul peut être conservé à deux yeux, uniquement s'il est situé dans la deuxième moitié du tronc.  Il servira pour le rajeunissement éventuel du cep. Tous les autres seront supprimés.

3°  Sur la charpente horizontale, vous trouverez plusieurs coursons (idéalement distants entre eux de +- 20cm). De chaque courson, partent généralement deux sarments mais il peut n'y en avoir qu'un seul.  
Le principe sera d'en conserver un.
Si choix entre deux, privilégié celui qui est le plus près de la charpente sauf si celui-ci est rachitique.  Dans ce cas, le sarment le plus vigoureux des deux sera conservé.
Celui que l'on veut supprimer sera coupé le plus près possible du courson sans le toucher afin de ne pas le blesser.
Ce qui pousse entre les coursons correctement fournis doit être supprimés.

4° Le sarment à conserver sera coupé après le deuxième oeil franc, en ayant soin de ne pas le blesser. En cas de doute coupez après le 3ème.
De ces yeux, partirons les sarments avec pour chacun, un potentiel de deux grappes.

5° Répétez cette opération sur chaque courson sauf sur le dernier.

6° Pour le dernier courson, voyez en fonction de la longueur de la charpente.  Si elle vous paraît trop courte pour la vigueur du cep et qu'il reste de la place sur le fil avant le cep suivant, il peut-être intéressant de maintenir le "sarment à conserver" à une longueur suffisante pour être rabattu plus tard sur le fil et ainsi prolonger la charpente.
Dans ce cas, le sarment à conserver n'est donc pas coupé à deux yeux mais en fonction de l'espace disponible.  Un ébourgeonnage ultérieur permettra  l'équilibrage de la charge.
Sinon, opérez comme pour les coursons précédents en coupant à deux yeux le sarment à conserver. (voir 4°)

7° Les sarments supprimés sont laissés sur le sol, dans l'interligne (évitez de les laisser directement au pied du cep) pour être broyés ultérieurement.

Voilà pour la théorie, place à la pratique.

Que cet exercice puisse vous procurer beaucoup de plaisir et qu'il vous soit profitable  autant qu'à nos vignes.

Au plaisir de vous retrouver nombreux.

Pour le groupe viti,

Marc

 

Revenir aux actualités

© Villers la Vigne - Tous droits réservés - Mentions légales - Plan du site