Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Confrérie du Vignoble de l'Abbaye de Villers en Brabant
Notre savoir-faire se déguste avec sagesse
Villers la Vigne: Vin de Pays des Jardins de Wallonie
Villers la Vigne: Notre page Facebook
Accueil | Agenda | Actualités | Devenir membre | Visites et événements | Documentation
Le vignoble | La Confrérie | Notre charte | La chorale | Nos voyages | Nos amis | Espace photo | Contact
Villers la Vigne. Le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville, en Brabant

Où l'on chatouille les pieds de la vigne.  10/03/2012

Grâce à notre séance "lifting" de samedi dernier, nos vignes arborent maintenant leur tenue de printemps.

Nous aimerions tous pouvoir les admirer cet été, parées de leur plus belle robe verte et garnies d'une multitude de grappes, aux baies bien pulpeuses et juteuses.

Pour cela, il nous faut continuer à bien les chouchouter.

Je vous propose donc de venir participer en nombre ce samedi à 10h au vignoble pour une séance de "chatouillement".

Oui, oui, vous avez bien lu.

Nous allons leur chatouiller les pieds, en douceur et leur ôter toute cette toison disgracieuse qui tapisse leur pied et qui attend son heure pour mieux les étouffer.

A cette fin, je vous recommande l'utilisation de la griffe de jardin. Pour ceux et celles qui ne l'ont encore jamais utilisé, voici à quoi elle ressemble :

Elle a été conçue pour un nettoyage facile et en douceur des plates-bandes et ce, sans fatigue excessive.

Je vous promets que l'essayer, c'est l'adopter.

Par une légère rotation du manche, la griffe pénètre dans le sol tout en arrachant les racines des plantes à retirer. Il ne suffit alors plus qu'à se servir de ses mains pour achever le travail. Le petit modèle à main est lui aussi très pratique, surtout pour les actions tout près des plantes.

Le sol sera ainsi rendu propre sans bêchage fatigant , tout en évitant d'une part le risque d'endommager les racines superficielles de nos vignes et d'autre part les conséquences d'un retournement de terre. A savoir : l'inversion des couches du sol en aérobie (aérées) et en anaérobie (en absence d'air) qui perturbe fortement la vie dans le sol.

Vous avez probablement déjà tous remarqué que le sol n'aime pas être à nu. Il ne faut en effet jamais très longtemps pour qu'il se recouvre naturellement d'une parure verte. En laissant sur place les herbes indésirables avec leurs racines à l'air, nous simulerons la couverture tant appréciée par le sol.

Du même coup, la pousse spontanée de nouvelles herbes sera ralentie, la terre subira moins d'évaporation par temps chaud et sec, les insectes et autres micro-organismes pourront y trouver de la nourriture et se donneront à coeur de poursuivre notre travail et enfin, la terre risquera moins de se damer lors de fortes pluies.

Dans quelques temps, les restes seront évacués afin de permettre l'amendement du sol avec de la farine de plumes et ils seront ensuite remplacés par du broyat. Je vous en reparlerai volontiers en temps voulu.

Nos vignes n'attendent donc plus que vous à leur pied pour s'épanouir.

Merci pour elles,

Marc

P.S. : Quelques griffes de jardin seront à votre disposition au vignoble. Merci à ceux qui en possèdent une de bien vouloir l'apporter afin qu'il y en ait pour le plus grand nombre.

 

Revenir aux actualités

© Villers la Vigne - Tous droits réservés - Mentions légales - Plan du site