Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Confrérie du Vignoble de l'Abbaye de Villers en Brabant
Notre savoir-faire se déguste avec sagesse
Villers la Vigne: Vin de Pays des Jardins de Wallonie
Villers la Vigne: Notre page Facebook
Accueil | Agenda | Actualités | Devenir membre | Visites et événements | Documentation
Le vignoble | La confrérie | Notre charte | La chorale | Nos voyages | Nos amis | Espace photo | Contact
Villers la Vigne. Le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville, en Brabant

L'emplacement du cabanon.  01/04/2015

Durant la première moitié de l'année 2014, notre cabanon est sorti de terre sous la houlette de Jean-Jacques et avec le concours de nombreux bras courageux mobilisés pour la circonstance. Ce cabanon est à la hauteur de nos espérances. Esthétique, fonctionnel, il remplace avantageusement le vieil appenti dont le design ne cadrait pas en tous points avec l'image que nous voulons renvoyer de notre confrérie.


Seulement voilà: l'appenti avait été construit à la va-vite, sans trop s'interroger sur son emplacement. C'était une autre époque. Le cabanon, lui, a tout naturellement été érigé à la même place, sans autre forme de questionnement.

Or il est apparu bien vite que le bois des deux parois contre les murs de pierre trop humides serait vite sujet aux attaques de divers insectes et autres parasites du bois et vieillirait mal. Graduellement, l'évidence s'est imposée: le cabanon aurait été mieux placé sur la plate-forme qui jouxte le magnifique escalier de pierre  de notre vignoble, et que nous utilisons finalement assez peu. Exposé plein sud, à proximité de murs emmagasinant la chaleur estivale et la restituant le soir, cet emplacement était plus propice à accueillir notre cabanon. Pourquoi ne pas y avoir pensé alors? Laissons cela.

Trop tard? Non. Une solution existe.

Lors de la construction du cabanon, il a fallu déplacer une énorme dalle pesant plus d'une tonne. Pour cela, on avait recouru à l'apport de madriers de chêne et de rondins. Vous vous souvenez?

L'idée est simple: il s'agit de déplacer le cabanon selon la même technique. La mise en oeuvre est évidemment plus complexe: la distance est plus grande. De plus, les rondins devront offrir un diamètre plus important que les précédents pour mieux absorber les irrégularités du terrain, moins plat que l'on ne pourrait le croire à priori.

Une fois acheminé à proximité de la plate-forme, légèrement surélevée, il nous faudra l'y hisser. On utilisera pour cela un équipement loué à une société spécialisée, constitué d'une énorme membrane dans laquelle de l'air sera insufflé à l'aide de deux compresseurs appropriés, et qui soulèvera l'ensemble. Cette technologie étonnante est inspirée des châteaux gonflables qui font la joie des enfants.

Certes, ce ne sera pas simple,mais nous avons l'avantage d'être nombreux. Et puis, nous l'avons prouvé maintes fois par le passé, notre capacité à unir nos efforts est hors du commun. Le jeu en vaut la chandelle, et nous y arriverons.

Cette opération aura donc lieu le samedi 11 avril. Il a été jugé opportun de laisser passer le week-end pascal. Venez nombreux, et n'hésitez pas à mobiliser des paires de bras parmi vos proches, qu'ils soient membres de la Confrérie ou non.

Philippe
Mieux vaut boire trop de bon vin qu'un peu de mauvais (Georges Courteline)

 

Revenir aux actualités

© Villers la Vigne - Tous droits réservés - Mentions légales - Plan du site