Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Confrérie du Vignoble de l'Abbaye de Villers en Brabant
Notre savoir-faire se déguste avec sagesse
Villers la Vigne: Vin de Pays des Jardins de Wallonie
Villers la Vigne: Notre page Facebook
Accueil | Agenda | Actualités | Devenir membre | Visites et événements | Documentation
Le vignoble | La confrérie | Notre charte | La chorale | Nos voyages | Nos amis | Espace photo | Contact
Villers la Vigne. Le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville, en Brabant

Pompons encore.  25/10/2015

Communiqué : 
"Lundi dernier 19/10, les portes du LMC ont été ouvertes et le chauffage du local coupé pour créer des conditions favorables au dépôt des lies de Regent.
Hier 21/10, la cuve était à 16°C, l'ambiance du LMC à 13°C. On est en bonne voie. Nous vérifierons samedi prochain, par mesure de densité, que la fermentation alcoolique est bien terminée."

 
Que répondre à cela ? André nous attendait de (verre à) pied ferme* pour deux opérations d'une importance capitale :
1) Soutirer le vin, c'est à dire le séparer des lies
2) Transférer le vin vers une autre cuve afin de lancer la fermentation malolactique qui, soit dit en passant, n'a pas attendu cette opération pour débuter son processus.

Préparations, rinçages, raccordements, et voilà la pompe fin prête pour une manipulation requérant le plus grand soin : pomper le vin doucement sans aspirer les lies qui se sont paisiblement déposées au fond de la cuve. Elles seront récupérées et ajoutées à une des touries où le marc attend sagement son heure. Un œil sévère vérifie les raccordements une ultime fois: c'est parti !
Un seul homme pour cette opération d'une infinie délicatesse: votre serviteur, tandis qu'André se découvrait une vocation de maître-nageur pour coccinelles avinées.
Et votre serviteur pomp.... « Ah non ! Philippe, ça ne va pas recommencer, hein ! »


 

Allons donc à l'essentiel :
 - Quand votre serviteur rince une cuve à grande eau, c'est tout le monde qui en profite. Barbara et Juliette étaient bien placées pour le savoir ;-) D'ailleurs, toutes deux adorent les douches fraîches en extérieur fin octobre.
 - Olivier est passé nous faire un petit coucou. Deux mois de privation constituant la limite du supportable pour un maître de chai empêché.
 - André, notre jeune doyen** nous avait apporté un petit Graves rouge 1993 de derrière les fagots... Mmmmmm... Vous auriez dû venir...

Et puis, foin de tout excès de modestie, n'ayons pas peur des mots :  nous sommes les.... MEILLEURS ! Puisque c'est la RTBF qui le dit ! (Séquence à partir de 7 minutes 40 secondes)

Philippe
"Je pompe, donc je suis"
Devise Shadok


* Je l'aime bien, celle-là. C'est du André à l'état pur. Je m'étais promis de la replacer pour le plus grand bonheur de nos fidèles lecteurs. Merci André ;-)
** Les deux André étaient présents ce jour-là. Vous aviez deviné, j'espère.

Revenir aux actualités

© Villers la Vigne - Tous droits réservés - Mentions légales - Plan du site