Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Confrérie du Vignoble de l'Abbaye de Villers en Brabant
Notre savoir-faire se déguste avec sagesse
Villers la Vigne: Vin de Pays des Jardins de Wallonie
Villers la Vigne: Notre page Facebook
Accueil | Agenda | Actualités | Devenir membre | Visites et événements | Documentation
Le vignoble | La confrérie | Notre charte | La chorale | Nos voyages | Nos amis | Espace photo | Contact
Villers la Vigne. Le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville, en Brabant

Visite de la Confrérie des Compagnons du Bousset d'Auvergne.  11/06/2016

“Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts.” Isaac newton

Bienvenue à vous tous, nos amis des Vins d’Auvergne et des Vins de Belgique.
Ce soir, nous nous arrêtons pour faire la fête ensemble, à mi-parcours de votre périple de trois jours en terres belges. Vous avez parcouru un petit bout de la Wallonie et de Bruxelles et terminerez demain par la Flandre. Trois régions, deux cultures et un grand compromis.

Quel bonheur de voir la Compagnie du Bousset d’Auvergne, organe fier et digne représentant officiel des Vins d’Auvergne, partager notre légendaire capacité d’accueil en nos murs brabançons, en sein même de cette belle abbaye cistercienne âgée de plus de près de 900 ans.
Elle est l’expression même de cette amitié entre deux régions et deux groupes de passionnés de la vigne et du travail des Hommes.
Il y a un an, 50 vignerons belges partaient à la découverte des vins d’Auvergne, guidés par le tout nouvel ambassadeur de vos vins fièrement intronisé en la Cave de Saint-Verny par surprise et à la hussarde, oserais-je dire !
C’est là que se sont créées des amitiés et de belles promesses devenues réalités hier, ce soir, et demain, au cours de ce long week-end du beau mois de juin épargné par les « draches » nationales.
L’Histoire du renouveau des Côtes d’Auvergne ressemble à s’y méprendre à celle des vins de ce Plat Pays qui est le nôtre.

Ici aussi, nous pourrons découvrir ces vigneronnes et ces vignerons audacieux qui donnent la vie aux viticultures du Puy de Dôme et de Wallonie, deux régions pourtant peu connues pour leurs vins oubliés jusqu’il y a peu.
Peut-être que les flancs volcaniques avaient bien quelque chose en commun avec nos terrils.
Peut-être que la réputation aquifère de l’Auvergne et la réputation brassicole de la Belgique ont servi bien malheureusement quelque condescendance mal placée outre Quiévrain quant aux capacités vinicoles de nos deux régions.
Mais c’était sans compter sur la rage de vaincre du centre volcanique de la France et celle de la région au Nord des Ch’tis, là où les hommes et les femmes sont en acier trempé par les trombes d’eau venues du ciel.

Mais ce que Dieu trempe, Dieu le sèche !

Si - par Toutatis - la vigne des Côtes d’Auvergne plie mais ne rompt jamais, celle du Pays de Magritte  a bien la frite et le sens de l’autodérision au pays de l’Absurde, par mille million de mille sabords de tonnerre de Brest, comme aurait dit le capitaine Haddock - comme le poisson.


Ce soir, nous construisons ensemble ce pont symbolique entre deux régions vitivinicoles qui font les choses sérieusement sans se prendre au sérieux. Cela fait deux mille ans que nos vins attendaient cela mais comme le rappelle le proverbe auvergnat :

Vieilles amours et vieux tisons
S'allument durant toutes les saisons :
Il n'est jamais trop tard pour s’aimer.


Par Saint Vincent et Saint Verny, patrons des Vignerons d’Auvergne et de Belgique, c’est avec une grande fierté que nous accueillons ce soir les Compagnons du Bousset, serviteurs de la cause des Vins d’Auvergne, cultivateurs de l’amitié, de la convivialité et de l’humour.

Mais vous êtes à présent au pays de l’humour belge de tout temps apprécié par les connaisseurs.

Déjà César nous qualifiait de bravissimi. Loin d'en faire une "gloriole", il faut reconnaître que nous avons le droit d'être fiers de notre petit bout de pays. Mais le Belge n'a pas le gros cou.
Tant de fois malmené dans des blagues, le Belge, quoi qu'on en pense, apprécie ce genre d'humour car il est sans complexe, sans susceptibilité, il est "nature", "décontract", bon-vivant et aime se prendre lui-même en dérision.
Le regretté Coluche a pu s'en rendre compte quand, lors de sa première tournée en Belgique, il n'obtint le succès que lorsqu'il se décida, pressé par le public, à raconter ses blagues belges… aux Belges !...non peut-être…qui veut dire en Français hexagonal …oui sûrement !

Créée il y a 68 ans, le petit Bousset est devenu grand. Le Clos de Villers-la-Vigne aussi, du haut de ses 26 ans. Dans 3 ans, ils fêteront leur 100 ans ensemble... !
...non peut-être…qui veut dire en Français hexagonal ……………………………….oui sûrement !
Et que boira-t-on une fois, deux fois, trois fois… ?
Du Pinot Noir, du Chardonnay et du Gamay, ces 3 beaux snotneus en provenance de Corent, de Châteaugay, de Madargue, de Chanturgue, des Côtes d’Auvergne avec nos zinneke  Regent et Phoenix. Et plusss que t’en bois et plusss que tu vas droit…c’est pas des carabistouilles ça !

Santé à toutes et tous.

Christophe

La galerie photos

La video

Le folder du voyage

Une inoubliable histoire belge

Le site des Compagnons du Bousset
 

 

Revenir aux actualités

© Villers la Vigne - Tous droits réservés - Mentions légales - Plan du site