Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Confrérie du Vignoble de l'Abbaye de Villers en Brabant
Notre savoir-faire se déguste avec sagesse
Villers la Vigne: Vin de Pays des Jardins de Wallonie
Villers la Vigne: Notre page Facebook
Accueil | Agenda | Actualités | Devenir membre | Visites et événements | Documentation
Le vignoble | La confrérie | Notre charte | La chorale | Nos voyages | Nos amis | Espace photo | Contact
Villers la Vigne. Le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville, en Brabant

Conférence de Presse à l'Abbaye.  29/05/2017

« Ils sont timbrés, fêlés, fous, gravement atteints ces vignerons villersois ! Mais quel bon vin ce Régent de Villers !»
 (Eric Boschman,  Sommelier, à la Conférence de Presse du 29 mai à l’Abbaye de Villers-la-Ville, en préparation du lancement des Routes des Bières et des Vins dans le cadre de l'année touristique "La Wallonie gourmande")

 

Mes chers confrères,

28 brasseries et 12 vignobles de Wallonie ouvriront leurs portes au public les 17 et 18 juin prochains. L'initiative, présentée ce lundi 29/05/2017 à Villers-la-Ville par le ministre wallon du Tourisme et de l'Agriculture, René Collin, s'inscrit dans le cadre de l'année 2017 de la Wallonie gourmande.

C’est équipé de mon tablier et d’un panama fort utile par cette chaleur que votre serviteur-reporter pour l’occasion se pointe à la conférence de presse susmentionnée. Arrivé dans la salle romane, Il découvre à droite nos amis les Hostieux moines pour leur bière et à gauche notre clan gaulois vinicole, résistant toujours à l’envahisseur, notre président Christophe, notre secrétaire Paul D. et  son comparse Paul V.
Le ministre et d’autres orateurs prennent la parole, mais comme le disent mes confrères, «voici une belle preuve de la réciprocité gagnante entre l’abbaye, sa brasserie et son vignoble».
Il y a du beau monde : aux côtés du Ministre et d’Éric Boschman (qui est déjà venu au chai le 24/05/17),  on y retrouve d’autres orateurs comme le vice-Président de l’Abbaye de Villers-la-Ville, puis Philippe Mattart, Directeur général de l’APAQ-W, Michel Vankeerberghen, Directeur de Wallonie Belgique Tourisme ; Anne Salmon, Directrice de la communication à l’AWSR, entourés des trois formes de presses (généraliste, quotidienne et spécialisée) fort nombreuses sous leur forme écrite, radio et télé, le management de l’abbaye de Villers en grande forme, l’APAQ-W en grand nombre, l’Association des Vignerons de Wallonie fort bien représentée par Pierre Rion, Henri Larsille et Brigitte Tack, l’Agence Wallonne pour la Sécurité Routière, Wallonie Belgique Tourisme et bien d’autres.

Pas beaucoup de questions car tout le monde a envie d’aller visiter notre vignoble et notre chai ainsi que la brasserie de nos Hostieux Moines mais surtout de goûter aux divins breuvages proposés. On relèvera en riant que  le ministre fait de la promotion pour des boissons alcoolisées mais en collaboration avec son collègue de la sécurité routière wallonne et des éthylomètres sont distribués !

Pas de bol, avec mon tablier et panama sur la tiesse, je me fais remarquer et les organisateurs demandent aux personnes qui veulent visiter le vignoble et chai de suivre le « grand en tablier ».

En présence du ministre en train de faire des photos dans le vignoble (et de se faire interviewer), Paul V. fait une belle performance de présenter le vignoble en 7 minutes à un premier groupe, chapeau l’artiste ! Christophe prend son relai pour la visite du chai et avec passion fait saliver les visiteurs. Un deuxième groupe arrive …avec une personne en chaise roulante qui malgré l’absence d’une rampe et de certification PMR, pénètre dans le vignoble porté par votre serviteur et son accompagnatrice. Chouette moment !

Rebelote de Christophe au chai avec le deuxième groupe mais cette fois-ci avec caméra et presse.

Un des organisateur arrive sonner la cloche de fin, car il est temps de prendre l’apéro et de déguster les divins breuvages. Christophe me demande « en renfort caisse » pour aider Paul V. à servir les verres.
Le ministre a déjà un verre de bière mais pas encore de verre de vin. Notre groupe d’intervention réagit au quart de tour et voilà le Ministre de l’agriculture et tourisme wallons en train de déguster notre merveilleux, que dis-je DIVIN Régent 2016 !

Je me fais encore avoir avec mon tablier et mon panama pour une photo avec le ministre avec une bouteille dans chaque main et un des Hostieux Moines pour le même prix!
Heureusement avec ces vapeurs d’alcool, il y a quelques sandwiches prévus, wallons jusqu’au bout, jugez-en vous- mêmes :

Pavé de la Bergerie d’Acremont, Carpaccio de fraises de Pinchart.
Tartare de truite  de Freux Poires Conférences et gingembre.
Noix de Piétrain aux 7 épices Beurre de la ferme de Thorembais-St-Trond.
Saucisson ou fumet des Ardennes (Alle/Semois).
Boudin au fromage d’Orval, pesto à l’ail des ours (Bohan sur Semois).
Rôti d’autruche du Pont d’Amour, rémoulade de panais.
Maquée de la Semois au lard grillé.

Pour conclure cette matinée, Eric Boschman prend la parole pour présenter notre vin et dire tout le bien qu’il pense de notre Régent, il en est un gros fan ! C’est alors qu’il nous livre sa célèbre phrase en titre de mon compte-rendu : « Ils sont timbrés, fêlés, fous, gravement atteints ces vignerons villersois ! Mais quel bon vin ce Régent !»

Je récupère quelques précieux verres  du vignoble à la cuisine, on remballe et sauvons encore 2 bouteilles de notre Régent et une bouteille du fameux muscat bleu de nos confrères vignerons du Chapitre (Baulers), fort bon lui aussi. On la réserve pour vous le faire goûter lors d’une matinée de travail.

Quelle belle matinée de promotion de notre clos du bonheur !

Vinicolement vôtre,
Zoltan

 

Revenir aux actualités

© Villers la Vigne - Tous droits réservés - Mentions légales - Plan du site