Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Villers la Vigne: le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville
Confrérie du Vignoble de l'Abbaye de Villers en Brabant
Notre savoir-faire se déguste avec sagesse
Villers la Vigne: Vin de Pays des Jardins de Wallonie
Villers la Vigne: Notre page Facebook
Accueil | Agenda | Actualités | Devenir membre | Visites et événements | Documentation
Le vignoble | La Confrérie | Notre charte | La chorale | Nos voyages | Nos amis | Espace photo | Contact
Villers la Vigne. Le vignoble de l'Abbaye de Villers la Ville, en Brabant

Voyage dans le Pfalz.  01/05/2019

KLASSE STATT MASSE
LA QUALITÉ AVANT LA QUANTITÉ

En cette veille des Saints de « Glace Statt Masse », je voudrais poursuivre le dicton du jour mis à l’honneur par Juliette.
« A la Sainte Juliette, les cars se remplissent de vignerons pompettes »
« A la Saint Paul Vé, le Saint-Empire romain germanique 20 x sans faute je répéterai »
« A la Saint André, pieds de vigne par la racine carrée je planterai et terroirs de Pi-erres carrées je choisirai »


Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Il y a un miracle « Villers-la-Vigne »et ce voyage nous en offre une preuve une fois de plus. Depuis bientôt 30 ans, chaque année, une petite équipe se crée pour préparer bénévolement durant un an et à leurs frais un voyage initiatique chez les collègues vignerons européens, ici teutons.
Cette année est une cuvée exceptionnelle car une trinité est née autour d’une dame qui a donné, donne et donnera toujours beaucoup d’elle-même pour le vignoble sans compter, j’ai nommé Juliette.
Autour d’elle, pour compléter cette Sainte Trinité, Saint-Paul et Saint-André, deux Saints Martyrs !
André, Paul et Juliette font partie de ce groupe de vignerons qui se donnent sans compter depuis des décennies pour le plaisir d’autrui, pour le plaisir de partager et de donner sans compter.

André nous a apporté la rigueur de l’Ingénieur, vous savez, ce sont eux qui chauffent leurs femmes à la vapeur. Nous voyons directement que la visite  au Musée Technique de Speyer, les explications des méthodes culturales et œnologiques, la classification des vins allemands liant le sucre à l’acidité et l’influence des sols sur la vigne ont été préparées au fil à plomb et au niveau d’eau, à l’équerre et au compas par André, le bûcheron ingénieux.

Nous remarquons que les boires et les déboires du Saint-Empire romain germanique, le majestueux pressoir romain de Piesport, la cathédrale de Speyer, le château médiéval haut perché de Trifels reconstruit en toute liberté architecturale durant la seconde guerre mondiale et la visite exceptionnelle au JKI Institute de Geilweilerhof ont été injectés par Paul-le-Germain dans ce 29ème voyage de la Confrérie.

Juliette a quant à elle apporté cette touche féminine et toute en douceur en speakerine expérimentée pour lubrifier – oui j’ai bien dit lubrifier – les aiguilles de l’horloge du timing des 5 journées et les rouages un peu techniques et rigoureusement précis de la Verbousch.

Et la nourriture, me direz-vous ? Mis à part les petits déjeuners très catholiques romains, nous avons eu droit aux repas un peu calvinistes ou luthériens du midi et du soir à de nombreux plats grecs…euh… en tous cas j’ai retenu qu’ils étaient … « pas-latin ».
Aaaah, c’était varié…
Du Schnitzel à la Kartoffelsalat puis de la Kartoffelsalat au Schnitzel…
Du Bratwurst mit Brot au Sauerkraut mit Kartoffelpüree et du Sauerkraut mit Kartoffelpüree au Bratwurst mit Brot…
Du Leberknödel mit Pfälzer Saumagen und zwei Bratwursten au Pfälzer Saumagen mit zwei Bratwursten und Leberknödel…foies de bœuf et panses de truies germaniques farcies.
Comme vous pouvez le percevoir, du light…du Vegan…et de l’Omega 3 plein les assiettes.

Puis il y eut les vignobles, les vignerons et les vigneronnes…
Heidi Spang de Piesport sur la Moselle
La Winzergenossenshaft de Kallstadt, impressionnante raffinerie de vin palatine
L’attachant Klaus Andres de Niederkirchen et sa jolie entreprise de taille moyenne
Le sympathique couple Ansgar et Katje Galler de Kirchheim et leurs PIWI suisses aux noms historiques et charmants – des vignerons éleveurs, propriétaires et négociants de taille familiale
L’Institut JKI de Geilweilerhof, fantastique laboratoire du futur, précurseur d’une viticulture durable, protecteur de l’écologie responsable, faiseur de l’impossible et berceau de notre bébé.
Et enfin Eva et Mark Nickel  qui nous ont offert une soirée d’anthologie, révélant trois talents artistiques riches en diversité : MARC – GODELIEVE et JEAN-PAUL, qui ont allumé le feu franco-allemand, détruit encore une fois les murs de Berlin à Neustadt et construit des ponts au-dessus du Rhin.

En un mot comme en cent, une fois de plus, nos GO’s – trois membres engagés, enthousiastes, rêveurs confiants- nous ont offert du rêve. Ils nous ont offert de vivre nos rêves et non de rêver notre vie. Ils ont cru en eux, ils ont cru en nous.
Alors une fois de plus, encourageons ceux qui s’engagent, ceux qui croient que tout est possible.
Pour la 29ème fois, il s’est passé quelque chose pendant le voyage.
Le vignoble est plus riche qu’avant. Des ponts se sont créés, des amitiés sont nées et des promesses de travailler ensemble ont été bâties sur des poignées de main et accolades chaleureuses.
Construisons ensemble ce projet fou de Villers-la-Vigne et envolons-nous vers ce monde meilleur où les différences s’additionnent et les valeurs individuelles se multiplient.

Joignez-vous à moi et applaudissons Juliette, André et Paul. Merci à vous trois. Vous nous avez fait rêver !

Christophe Waterkeyn

Revenir aux actualités

© Villers la Vigne - Tous droits réservés - Mentions légales - Plan du site